Tout savoir sur le factoring

Le factoring, terme anglais pour désigner un affacturage, est une technique financière qui permet aux professionnels de confier la gestion de leurs créances clients à un factor. Les avantages de l’affacturage sont nombreux, tant au niveau de la trésorerie de l’entreprise que du gagne-temps administratif.

Caractéristiques de l’affacturage

Le factor est un organisme financier spécialisé qui s’apparente à une société de crédit, pour répondre aux besoins d’une entreprise. Basé sur le principe de la mobilisation de créances, le premier rôle d’un affacturage est de permettre aux professionnels de disposer rapidement du règlement de leurs factures client, sans en attendre les échéances. Le factoring ne s’adresse qu’aux créances émanant des entreprises privées ou organismes publics, quel que soit leur secteur d’activité ou leur taille.

Les prestations qu’offre le factoring

Lorsqu’une entreprise fait appel à un factor en B2B, celui-ci lui propose différents services :

Le financement

Le factoring évite les décalages de la trésorerie de l’entreprise en avançant le montant des factures présentées. L’affactureur lui met à disposition la somme correspondant après avoir déduit un pourcentage correspondant aux frais de fonctionnement de l’affacturage et à la constitution d’un fond de garantie.

La gestion administrative

Le factoring s’occupe d’enregistrer les factures et de relancer le client de l’entreprise. Il s’affranchit des problèmes de recouvrement et réduit ainsi les frais de gestion de la société liés à ses comptes clients.

L’assurance-crédit

C’est une souscription inscrite au contrat avec le factor qui garantit contre les défauts de paiement. Elle prend en charge tout ou partie des impayés, complétée par le fond de garantie constitué. Prendre une assurance-crédit est intéressant lorsqu’il existe un risque de non-solvabilité. Face à des collectivités ou des administrations publiques, il n’est pas nécessaire de souscrire une, afin de diminuer le coût de l’affacturage.

Déroulement des opérations

La signature du contrat

L’entreprise ou l’entrepreneur qui fait appel à un affacturage, confie au factor la liste de son ou de ses clients, en précisant ses coordonnées et son numéro de Siret. Le factor va alors mesurer les risques à encourir en analysant la situation de chacun d’eux. Une fois donné son accord, un contrat d’affacturage est signé entre l’entreprise et l’affactureur, stipulant précisément les prestations souscrites par le professionnel.

La transmission des factures

L’entreprise doit remettre au factor la copie de ses factures en lui informant des délais de paiement accordés à son client. Il doit dans les mêmes temps, informer son client de ce procédé d’affacturage afin qu’ils puissent régler les créances directement au factor, à échéance du règlement mentionné sur les factures.

Avantages et inconvénients du factoring

L’affacturage a pour principale mission de soulager la gestion financière de l’entreprise et lui permettre de se concentrer sur ses objectifs commerciaux. C’est une souplesse pour sa trésorerie que de savoir qu’elle sera payée régulièrement de ses factures. En cas d’impayés et en fonction du contrat souscrit, le factor puise dans le fond de garantie pour récupérer les sommes versées. L’inconvénient d’un affacturage reste son coût non-négligeable. Le factor est rémunéré par une commission calculée sur le montant des factures et le pourcentage dépendra du type de contrat ainsi que de la taille de l’entreprise.